HISTORIQUE

FONDATION JOHNNY AUBERT-TOURNIER  - MAISONS MAINOU

 

DÉBUTS ET PREMIÈRE DIRECTION ARTISTIQUE : 1996-2004

 

Le 2 septembre 1996, la comédienne Germaine Tournier  crée la Fondation Johnny Aubert-Tournier - Maisons Mainou. Elle lègue à la Fondation, devant notaire, ses biens, sa propriété et ses deux maisons de Vandœuvres – pour qu’y soient poursuivis ses objectifs artistiques majeurs en faveur des auteurs et de la mémoire du théâtre en Suisse romande. Le Conseil de Fondation qu’elle a constitué a d’abord pour président l’avocat Philippe Juvet, puis en 1998 Bernard Falciola, un des fondateurs de la Société suisse des auteurs.

 

En 1998, le premier directeur est nommé en la personne de Gérald Chevrolet, auteur, organisateur et metteur en scène de nombreux spectacles en création dans le “off” genevois.

 

Le 20 novembre 1998, Germaine Tournier s’éteint, à l’âge de 93 ans. Ce deuil donne lieu à diverses manifestations de souvenir et notamment, quelques mois plus tard, à une journée de soutien à son dernier projet qui réunit 480 personnes dans la propriété.

 

Jusqu'en 2004, Gérald Chevrolet mène l’essentiel des activités artistiques assurant nombre de résidences d’auteurs, un travail de récolte et d’archivage d’informations sur le théâtre ainsi que la lutte constante pour réunir les financements nécessaires à ces activités. Les soutiens se diversifient d'année en année, mais les divers engagements financiers publics et privés ne prennent pas en charge les frais de fonctionnement. Un audit du Département de l'Instruction Publique propose en conséquence une collaboration financière entre Vandœuvres, la Ville et l'Etat de Genève, ainsi que la Loterie romande. Malheureusement, une opposante au projet, qui a des vues sur le devenir de la Fondation et la propriété jouxtant la sienne, parvient à décider Vandœuvres de ne pas renouveler la subvention. Le principe de subsidiarité, impliquant la participation de la commune où se réalise l’essentiel des activités avant que d'autres instances publiques n'interviennent, déploie dès lors ses effets dévastateurs.

 

 

RÉORGANISATION : 2004-2008

 

Devant l'étranglement financier et l'épuisement des bonnes volontés, le Conseil de Fondation doit se résoudre à ne pas renouveler le mandat du directeur et à geler momentanément les activités artistiques.

En 2004, dans ces circonstances délicates, le comédien Laurent Sandoz reprend et assure la présidence de la Fondation. Le Conseil entame alors diverses démarches pour trouver une issue, finalement suggérée par le Conseil d'Etat de Genève : la mise en location des lieux pour dix ans.

 

Dès l’été 2007, le Conseil présidé par l’auteur Daniel de Roulet se résout, en conséquence, à vider la plus grande des deux maisons, tout en plaçant en garde-meuble l'essentiel du mobilier de valeur patrimoniale et les archives; le reste est mis en vente. L’essentiel de la bibliothèque théâtrale constituée de 1998 à 2004 est donnée à la Haute Ecole de Théâtre en Suisse Romande.

 

Au printemps 2008, sous la nouvelle présidence de Joël Aguet, le Conseil amorce une procédure pour relancer l'activité dont la Fondation est chargée statutairement. Alors que sont menés d'importants travaux de rafraîchissement et de mise aux normes de la grande maison (19 pièces), afin d'en obtenir un loyer intéressant, un cahier des charges est élaboré pour le futur directeur artistique. Une commission nommée par le Conseil cherche le meilleur candidat pour ce poste. Ce qui conduit, vers la fin de l'été et avant même qu’un nouveau locataire soit trouvé, à proposer au Conseil la candidature de Philippe Lüscher, dont le parcours comprend déjà deux directions, celles du Théâtre de l'Orangerie (1995-1999) et du Théâtre du Grütli (1999-2006). Il est reçu le 15 septembre devant le Conseil qui, après l'avoir auditionné, le nomme à l'unanimité directeur artistique des Maisons Mainou.

 

Le 7 octobre 2008, la désignation de Philippe Lüscher est annoncée et fêtée dans les jardins de Vandœuvres, assortie d’une journée “portes ouvertes” de la grande maison dont les travaux viennent de s'achever. À cette occasion, la Fondation apprécie l'intérêt que suscite le redémarrage de l'entreprise des «Maisons Mainou» auprès des hommes et femmes politiques, des artistes et de la presse.

 

 

NOUVEAU DÉPART : 2009

 

Dès juin 2009, la location complète de la grande maison assure une fiabilité du projet, qui enregistre, sous la direction artistique de Philippe Lüscher, de premiers succès. Chargé de mettre sur pied un programme en relation avec les possibilités et les contraintes matérielles, il réalise une première saison “hors les murs”, en attendant la récupération de la petite maison (12 pièces).

 

Dès octobre 2009 peut s’amorcer la transformation de cette maison en lieu de résidence d'auteurs d’une part et comme lieu de travail des Archives romandes du théâtre d’autre part.

 

Résidence d’écriture de quatre auteurs : Cécilia Hamel, Dario Calderone, Pascal Viglino et Johnny Walther au Château de Lavigny, du 15 septembre au 3 octobre 2009. Mise en lecture publique des travaux des quatre résidents lors de la Soirée annuelle, à la Salle des Combles (Vandoeuvres), le 6 novembre 2009.

 

 

2010

 

23 mars 2010, ouverture officielle de notre maison de résidence à Vandoeuvres.

Résidence d’un réalisateur de films : Dominique Othenin-Girard, et d’une scénariste : Stéphanie Jacazzi, pour l’écriture d’un scénario de film (du 29 mars au 25 avril 2010).

 

Mise en lecture du scénario de film "Stan Verone" et de la pièce de Cécilia Hamel, "Inside Out/Outside In" écrite en 2009, au théâtre Le Poche-Genève, le 24 avril 2010.

 

Stage d’écriture dirigé par Michel Azama, (du 7 au 12 juin 2010).

Résidence de composition musicale : Willy Merz, (du 16 août au 12 septembre 2010).

 

Workshop dirigé par François Bon, le 17 septembre 2010.

 

Résidence d’écriture de deux auteurs : Stéphane Oertli et Yves Robert, (du 4 au 31 octobre 2010).

 

Mise en lecture des pièces de Stéphane Oertli, "Brutus, mon frère" et Yves Robert, "L'essouflement des Anges" à la Parfumerie, le 30 octobre 2010.

 

Soirée annuelle, le 26 novembre 2010, à la Salle des Combles ( Vandoeuvres).

 

 

2011

 

Résidences d’écritures pour auteurs

 

Valérie Poirier (du 21 au 25 février 2011)

 

Cécilia Hamel (du 11 au 25 avril 2011)

 

Luisa Campanile (du 12 au 17 septembre 2011)

 

Nadine Sauterel (du 15 août au 11 septembre 2011)

 

Stages d’écriture

 

Gérard Watkins (du 20 au 24 septembre 2011)

 

Michel Azama (du 9 au 15 octobre 2011)

 

Festival des ateliers-théâtre, dirigé par Marie-Christine Epiney

 

Stage d’écriture, de critique théâtrale, le 14 mai 2011

 

Mise en lecture des pièces de Luisa Campanile, "Mère Solitude" le 24 septembre au Théâtre du Loup, et de Nadine Sauterel, "Lysistrata", à La Parfumerie, le 15 octobre 2011.

 

Soirée annuelle, le 1er décembre 2011, à la Salle des Combles (Vandoeuvres).

 

 

2012

 

Pas d'activités artistiques

 

 

2013

 

Résidences d'écritures pour auteurs

 

Maurice Taszman (du 22 janvier au 20 février,

du 22 mars au 18 avril et du 28 mai au 30 juin)

 

Barbara Firla (25 mars au 7 avril)

 

Stéphanie Mango (du 8 au 21 avril et du 13 au 26 mai)

 

Douna Loup, Joan Monpart, Jean-Pascal Chaigne (du 7 au 13 octobre)

en collaboration avec le Théâtre Am Stram Gram et Contrechamps

 

Marcela San Pedro (du 14 au 19 octobre et du 11 au 19 novembre)

 

Festival d’Ateliers-Théâtre dirigé par Marie-Christine Epiney

(stages animés par Valérie Poirier, Jacques Probst, Alexandre Demidoff)

 

Cafés Littéraires

 

Jean-Louis Kuffer (le mercredi 24 avril)

Manon Pulver (le mercredi 15 mai)

Guillaume Chenevière (le mercredi 12 juin)

Valérie Poirier (le mercredi 11 septembre)

 

Accueil du spectacle La Valise rouge,

création du Théâtre du Sentier (le 23 août)

 

Atelier d'écriture dirigé par Emmanuelle delle Piane

(les 6,7,8,27,28 et 29 septembre, les 18,19 et 20 octobre,

les 1, 2 et 3 novembre)

Participants: Marie-Lise Pascal-Valette, Viviane Deurin, Clairette Brunet,

Séverine Zufferey, Vincent Aubert, Patrick Brunet et Guy Chevalley

(Une lecture publique des pièces a eu lieu à Vandoeuvres, le 3 novembre)

 

 

2014

 

Résidences d'écritures pour auteurs

 

Marcela San Pedro

(du 7 au 13 avril 2014)

 

Isabelle Bonillo

(du 4 au 5 juin, du 23 au 29 juin, du 11 au 17 août

et du 1er au 10 septembre 2014)

 

Maria de Los Angeles Prieto Marin

(du 26 septembre au 12 octobre 2014)

 

 Michalis Boliakis, Julien Gaspar et Hugo Sablic

(du 12 octobre au 16 novembre 2014)

 en collaboration avec le Théâtre Am Stram Gram

 

Cafés Littéraires

 

Dominique Ziegler (le mercredi 30 avril)

Ahmed Belbachir (le mercredi 18 juin)

Antoinette Rychner (le mardi 18 novembre)

 

Atelier d'écriture dirigé par Maurice Taszman

(du 26 au 28 septembre, du 3 au 5 octobre et du 10 au 12 octobre)

 Participants: Laurence Boissier, Cathy Cohen, Regina Joye-Reginato,

Maria de Los Angeles Prieto Marin, Laura Maxwell et Isabelle Pauchard

 

© 2010-2017 Maisons Mainou - Vandoeuvres - Canton de Genève - Suisse